Romain Goguelin

Parcours professionnnel

Romain Goguelin est un journaliste réalisateur indépendant résidant à Paris.

En janvier 2016, il réalise La discrète ambitieuse, un film qu’il écrit avec Françoise Degois. Le film est diffusé sur LCP Assemblée Nationale.

En mars 2015, Romain Goguelin réalise plusieurs clips pour la soliste Vanessa Benelli Mosell qui sort un album distribué par Universal Music.

En novembre 2013, il écrit et réalise SAS & GdV, un film documentaire sur Gérard de Villiers diffusé sur LCP Assemblée Nationale.

Entre janvier 2009 et septembre 2012, Romain Goguelin est correspondant, à Moscou, pour Arte, la Radio Télévision Suisse et la Radio Télévision Belge Francophone. Durant cette période, il couvre notamment la naissance de l’opposition russe à Vladimir Poutine et les attentats du métro de Moscou. En décembre 2009, Romain Goguelin réalise pour la RTS Good Morning Lenin, un reportage de 10’ sur le Sovkhoze où revit l’URSS.

Entre juin 2010 et mars 2012, Romain Goguelin travaille aussi en tant que vidéo journaliste pour le bureau de Moscou d’Associated Press Television News qui l’envoie couvrir les pogroms au Kirghizstan et la catastrophe humanitaire à la frontière tuniso-libyenne.

Entre 2006 et 2009, Romain Goguelin est le correspondant à Moscou de France 24. Il couvre l’élection présidentielle russe et la guerre entre la Russie et la Géorgie. Avec son complice, le cameraman Alexei Pokrovsky, Romain Goguelin réalise pour France 24 Kadyrov, l’homme de Poutine, un portrait de 12’ du satrape de Tchétchénie.

Entre 2003 et 2006, à Paris, Romain Goguelin travaille pour Radio France Internationale comme présentateur et reporter. Il est alors l’envoyé spécial de RFI / Radio France à Beslan, en Russie, où au moins 334 personnes, dont 156 enfants, meurent dans une prise d’otages.

Entre 1999 et 2003, il est correspondant pigiste à Moscou pour Le Journal du Dimanche, La Tribune, Radio France Internationale et Radio France. Parmi les événements saillants de cette période, Romain Goguelin couvre l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, la deuxième guerre de Tchétchénie, la prise d’otages du théâtre de la Doubrovka et le naufrage du sous marin Koursk.